READING

DIY : 10 recettes de dentifrice à faire soi même 1...

DIY : 10 recettes de dentifrice à faire soi même 100% écologique

Dans le cadre de ma mutation écologique, je souhaitai apprendre à faire mon propre dentifrice et éviter d’empoisonner ma famille, les autres et la nature. Il y a des produits toxiques dans les dentifrices du commerce ( fluor et triclosan, Sodium Lauryl Sulfate…, principales substances incriminées). J’aurais pu aussi acheter un dentifrice labellisé bio, cependant avec le dentifrice maison, j’évite les déchets de la boîte et du tube qui ne sont pas forcément biodégradables et j’en profiter pour ré-exploiter mes bocaux et pots en verre d’une autre manière.

Crédits photos : Mélanie du Blog Vert Citron - Virginie du Blog les mamans bio - Gala's blog

Crédits photos :
Mélanie du Blog Vert Citron –
Virginie du Blog les mamans bio – Gala’s blog

De plus, ne comprenant pas les ingrédients cités toujours en latin ou en anglais, écrit en lettres minuscules, comment faire confiance même aux marques bio qui parlent avec le même langage obscure que les grandes marques de cosmétiques ? Même si elles respectent les chartes écologiques imposées par les labels Ecocert, Cosmétique Bio, Nature et Progrès, il y a encore beaucoup trop de zones d’ombre qui m’empêche d’avoir une confiance totale et aveugle même sur les produits labellisés bio. Je suis d’ailleurs tombée sur un document très intéressant que je vous invite sincèrement à lire, établi par le site www.laveritesurlescosmetiques.com qui recense les nombreuses interrogations que nous pouvons avoir lorsque nous essayons de décrypter le contenu des produits bio.

Il fallait que ce dentifrice puisse être utilisé par toute ma famille, qu’il puisse être simple à réaliser et avec des ingrédients trouvables facilement et avec lesquels je n’avais pas mille précautions à prendre ni à consulter un médecin pour pouvoir les utiliser. Ce qui excluait de facto l’utilisation d’huiles essentielles. Cependant après certaines recherches, j’ai découvert que certaines huiles essentielles pouvaient être utilisées par les enfants en bas âge, en respectant les précautions d’usage avant utilisation à savoir le test cutanée et le bon dosage. J’ai laissé volontairement les recettes de dentifrice maison où il y avait des huiles essentielles pour les personnes qui ont déjà expérimentées l’aromathérapie et je vous indique ci-dessous les sites souvent cités comme étant une source fiable d’informations sur les précautions, indications thérapeutiques et dosages des huiles essentielles. Quant à moi, je j’ai décidé ne pas mettre d’huile essentielle dans ma recette pour l’instant.

Je voulais que le dentifrice puisse régler mon souci de déchaussement de gencives, et qu’il évite ainsi l’évolution du tartre cause principale de ce type de problème. Je souhaitai aussi pouvoir lutter contre le jaunissement de mes dents dû à une consommation excessive de café. Vous verrez que dans les recettes choisies, il y en a pas mal d’ingrédients naturels qui permettent de régler ces soucis.

Je voulais aussi que ces recettes émanent de personnes qui œuvrent pour le respect de l’écologie et qui respectent une véritable éthique. Il m’est arrivé de tomber de trouver des recettes intéressantes cependant dès que je voyais des publicités de grosses marques tout sauf écolo sur le site source, je zappai automatiquement. Ce qui m’a permis de découvrir de nouveaux sites d’informations et blogueurs écolo, de croiser toutes les informations et de confirmer les sites et personnes à suivre dans ce domaine des cosmétiques à faire soi même.

Avant d’attaquer, il y a quelques petites choses à savoir  qui concerne les règles de base à connaître lorsqu’on réalise des cosmétiques maison. Ces règles concernent :

1. Les ingrédients utilisés
> Huiles essentielles
N’oubliez pas les précautions à prendre comme celle de faire un test en versant une goutte d’huile essentielle mélangée dans une huile végétale dans le creux de votre bras afin de voir si vous aurez une réaction allergique au bout de quelques heures (p 100 du livre « Créer vos cosmétiques bio » de Sylvie Hampikian). Surtout ne pas utiliser si vous êtes enceinte, ou si vous allaitez, et sur les enfants en bas âge. Je vous invite à regarder la vidéo et lire le texte qui se situe en dessous de la vidéo qui rappelle toutes les consignes importantes sur le site de aroma essentiel.
Rendez-vous sur le site compagnie-des-sens.fr, tapez le nom de l’huile essentielle dans le moteur de recherche, vous arriverez sur une page où vous saurez les utilisations possibles et les précautions à prendre. Vous pouvez aussi vous rendre sur le site www.aromalin.com/ où vous trouverez de nombreux conseils d’utilisation dans votre quotidien.
Il est impératif de respecter le dosage donné dans les recettes, les huiles essentielles contrairement à leur appellation ne sont pas des huiles. « Une huile essentielle est un extrait de plante aromatique liquide, concentré et complexe, obtenu par distillation par entraînement à la vapeur d’eau de plantes aromatiques ou d’organe de cette plante (fleur, feuille, bois, racine, écorce, fruit,…) ». En savoir + sur les huiles essentielles sur le site lessentieldejulien.com.

> En ce qui concerne le bicarbonate de soude, réputé pour son côté abrasif , ce dernier est souvent utilisé pour blanchir les dents et pour lutter contre les caries en neutralisant les attaques acides (il rééquilibre le ph de la bouche), et comme il peut altérer l’émail des dents, il ne doit absolument pas être utilisé seul de façon quotidienne.

> Les poudres de plantes :
Les plantes citées dans les recettes présentent de nombreux avantages pour les soins bucco-dentaire. Cependant certaines d’entre elles, notamment la cannelle, est « dermocaustique »,  doit être utilisée en très petite quantité car elle peut brûler les muqueuses (voir la recette de la Renarde pour la quantité à utiliser). La sauge quant à elle ne peut pas être utilisée de façon prolongée (source : le magazine plantes et santé).

2. Liées aux matériels utilisés
> Ustensiles en bois (pour préserver les vertus actives de l’argile ainsi que celles de certaines plantes comme la sauge). « Il ne faut jamais employer de métal (aluminium, cuivre, fer nu, étamé ou galvanisé), sauf l’acier inoxydable et éviter autant que possible les matières plastiques pour stocker l’argile ou réaliser des préparations à base d’argile ».
« L’argile a des propriétés adsorbante , elle fixe les gaz ou les bactéries, et draine les éléments toxiques vers l’extérieur de l’organisme en les captant puis en le conservant sur sa surface. »( source : mr-plantes.com)
> Contenants en verre, bol ou mortier pour la réalisation de la recette

3. Le respect d’une bonne hygiène
>Stériliser les ustensiles +matériels utilisés + contenants finaux . Procédure très bien expliquée chez .calybeauty.com/ ou dans la partie recettes et formules en bas des fiches produits  sur le site Aroma-zone.fr.
> Lavez-vous soigneusement les mains et ongles.
> Utilisez des serviettes et torchons propres.

4. La conservation de votre dentifrice maison : durée et modes de conservation

>> Durée illimitée pour le dentifrice en poudre si conservé à l’abri de l’humidité

Si vous optez pour le dentifrice en poudre, ce dernier se conservera très bien  jusqu’à utilisation complète de la poudre. Mais vous devrez absolument saupoudrer le dentifrice sur votre brosse à dents et non pas plonger celle-ci dans le dentifrice afin de ne pas contaminer votre préparation .
Je vous conseille vivement de prendre un pot en verre de vos aromates, d’enlever le couvercle et de le remplacer d’un bout de papier que vous pourrez attacher à l’aide d’un petit élastique autour de votre pot. Faites ensuite un trou de 2mm de diamètre (à l’aide d’un compas, ou de la pointe d’une paire de ciseaux).
Pourquoi enlevez le couvercle ? Pour préserver les vertus de l’argile, et de certaines plantes comme la sauge qui peuvent se révéler toxiques au contact de certains métaux. Le plastique a également été souvent cité, ce qui semble logique (vu la composition) comme étant un matériau à éviter.

>> 10 jours à 1 mois en général pour les dentifrices en pâte
En ce qui concerne le dentifrice en pâte,  vous devrez rajouter  du liquide (on parle de phase aqueuse) comme de l’eau, des hydrolats, ou des infusions de plantes. Qui dit phase aqueuse, dit risque d’oxydation dont va découler un changement d’odeur ou de couleur.
La durée de conservation précisée dans les recettes ci-dessous varie de 10 jours à 1 mois. Cela s’explique par le fait d’utilisation de HE, d’hydrolats de plantes qui luttent contre l’oxydation.
Comme indiqué plus haut, ne souhaitant pas utiliser d’HE (Huiles essentielles), n’ayant que l’hydrolat de rose à la maison, et pour des raisons pratiques ( la longue durée de conservation), j’ai privilégié la recette du dentifrice en poudre.

5. Comment mélanger et réduire vos ingrédients en poudre ?

Dans beaucoup de recettes, il est question de plantes en poudre. Vous pourrez les achetez directement en poudre, ou alors les réduire en poudre vous même. ( et avec le label AB bien sûr)
Si vous n’avez pas ces plantes en poudre chez vous, le contenant le plus respectueux des vertus des ingrédients, c’est un mortier + pilon en granit ou en marbre. Et si vous n’en n’avez pas,réduisez les en poudre avec une cuillère en bois, ça marche très bien. Passez ensuite votre poudre de plantes via une passoire (sauf sauge) pour avoir une poudre encore plus fine.

Le sel est également très présent dans les recettes. Veillez à privilégier le sel gris de guérande qui dispose de tous les oligo et minéraux nécessaires et qui vous fera bénéficier de tous ses bienfaits. A la différence du sel de table, qui lui est raffiné et dépourvu de ses oligo-éléments (Fer, cuivre, zinc, iode…), dans lequel vous trouverez en + un additif alimentaire comme le E535 nocif pour la santé (c’est le cas pour le sel de la marque la Baleine). Utilisez un moulin à poivre si vous en avez un pour le réduire en poudre . En général on en verse une petite quantité (une pincée). Le sel non raffiné va être très utile pour renforcer les gencives sensibles grâce à ses qualités antiacides et décongestionnantes. (Source : Livre « le Sel malin : les bienfaits de cet ingrédient naturel sous toutes ses formes » de Alix Lefief-Delcourt)
La poudre finale doit être très fine, pour que le mélange ne soit pas décapant et abrasif pour l’émail de vos dents.

6. Où trouvez les ingrédients ?
Privilégiez le bio + local. Si vous habitez dans le Rhône ou la Loire, je vous invite à vous procurer le fascicule  » Les bonnes adresses Bio Rhône + Loire« , où vous aurez tous les marchés bio de cette zone, ainsi que les producteurs bio où vous pourrez acheter directement vos produits ainsi que de nombreuses infos utiles.
Pensez aussi aux magasins bio comme Satorys, Biocoop et La Vie Claire.
Si vous avez un jardin avec les plantes aromatiques comme la sauge, le thym…Faites-les séchées puis réduisez -les en poudre.
Si vous n’avez pas de jardin, achetez des tisanes de plantes séchées bio ou des pots aromatiques dans les magasins bio déjà réduit en poudre au moins vous serez sûre de ne pas avoir de pesticides et autres poisons.
Parmi les recettes ci-dessous, il y en a une dans laquelle vous avez de la poudre d’orties. Là vous n’avez pas besoin de jardin, ni de balcon, il vous suffit d’allez vous baladez dans la nature et d’en récolter un bon paquet que vous ferez sécher chez vous. Allez-y,  les orties ont des vertus santé, riches en vitamines et en minéraux, ils sont aussi très utilisés dans soins beauté maison.

Tous les ingrédients utilisés pour ces recettes sont issus de la nature. Afin de la protéger, d’en prendre soin comme nous le faisons pour nos enfants, je vous invite vivement à utiliser une des recettes ci-dessous.
Vous aurez le lien qui vous permettra de vous rendre directement sur le site auteur et  j’espère que vous y découvrirez comme moi des personnalités prêtent à vous aider dans votre changement vers plus de sobriété et de respect.

1. Recettes de 2 étudiantes écologiquement passionnées

Recettes de : http://thelittlegreenway.com/
Qui est le site source ?  2 étudiantes passionnées d’écologie, souhaitant informer sur les alternatives écologiques. En savoir plus
Ingrédients de base >>Ingrédients pour dentifrice en poudre :
– 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
– 4 cuillères à soupe d’argile blanche
– 1/2 cuillère à café de sel
– 2 gouttes d’huile essentielle de citron ou de menthe>> Ingrédients pour le dentifrice en pâte :
– 2 cuillères à soupe d’argile verte
– 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
–  2 à 3 clous de girofle
– 2 gouttes d’huile essentielle de menthe ou de  citron
– 1 verre d’eau
Liens vers les recettes http://thelittlegreenway.com/fabriquez-votre-propre-dentifrice-bio/
Durée et mode de conservation –> 10 jours max à l’abri de la lumière pour la recette de la pâte
–> Jusqu’à utilisation complète pour la poudre
Le saviez-vous ? > Pourquoi est-il utile d’avoir de l’argile à la maison?
– Différentes utilisations possibles dans les cosmétiques à faire soi même. En masques, ou pour les cheveux, elles peut être utilisée de nombreuses manières : http://www.jolies-momes.fr/category/nature-bio/argiles-naturelles
– Très utilisée pour ses vertus antiseptiques et absorbantes, elle est un alliée de choix pour la santé.
http://www.masantenaturelle.com/chroniques/chroniques2/argile.php
-Lire aussi toutes les propriétés thérapeutiques de l’argile :
http://www.mr-plantes.com/2014/04/nombre-impressionant-de-proprietes-therapeutiques/
 Ne jetez plus, recyclez !   Si vous décidez de vous lancer dans les cosmétiques à faire soi même,  gardez vos pots de confiture, vos pots d’aromates, vos bocaux en verre.  Les pipettes et autres doseurs présents dans les médicaments. Ils vous seront très utiles.

2. Recette pour dents sensibles et soins des gencives :

Site source La renarde
Qui est le site source ? Blogueuse zen dont je vous invite à voir la vidéo expliquant chaque étape de manière douce et tranquille.
A chaque fois que j’ai regardé la vidéo, j’ai ressenti une vague de plénitude me parcourir le corps.
Ingrédients de base Dentifrice pour les dents sensibles et soins des gencives.
>>Recette dentifrice en poudre :
– 1 cuillère à café d’argile blanche surfine
– 1 cuillère à café d’argile verte surfine
– 6 clous de girofle à réduire en poudre
– 1 cuillère à café de camomille allemande à réduire en poudre
– 1 petite pincée de poudre de canelle
– 1 cuillère à café de Bicarbonate de soude ou de poudre de racines d’iris>>Recette dentifrice en pâte :
Même ingrédients que ci-dessous + infusion de tisane de plantes (de votre choix) ou un hydrolat jusqu’à obtention d’une pâte.
Lien vers les recettes https://youtu.be/ArkIZE8lI7w
Le saviez-vous ? « L’argile blanche et verte sont purificatrices, elles absorbent les toxines et les mauvaises bactéries, la bouche sera vraiment propre. Les 2 argiles sont reminéralisantes permet de régler les pbs de décalcifications, et de réduire l’apparition des caries. L’argile blanche permet de neutraliser les odeurs, elle est donc très utile pour l’haleine » (La Renarde)
.
La camomille est utilisée contre le saignement des gencives et les soucis de gingivite.La cannelle c’est surtout pour l’haleine. Mais attention en mettre très peu (voir la vidéo).Le bicarbonate de soude et la poudre de racine d’iris permettent de lutter contre le jaunissement des dents, et les tâches liées au café et au tabac. Juste pour rappel, les dents sont de couleur ivoire naturellement, vous n’obtiendrez jamais des dents blanches avec les dentifrices maison ni avec ceux du commerce !

 3. Recette de Mélanie blogueuse écolo vitaminée et représentante de la slow cosmétique en France.

Site source   http://vert-citron.fr/
Qui est le site source ?   » Blogueuse, herboriste vert citron, coordinatrice de la slow cosmétique en France.
Attachée à mes racines lorraines, mais aussi éprise des Pyrénées, j’ai toujours eu un pied dans les plantes, l’environnement et la nature. Petite, je pouvais passer des heures en haut d’un arbre à contempler le paysage, ou à admirer la lune et les étoiles. Je ne conçois pas de vivre dans un lieu sans quelques plantes, elles sont à la fois ornementales, énergétiques, gourmandes & médicinales. En savoir plus 
Ingrédients de base  – 37.5% soit 11.25g d’Argile blanche Kaolin Abrasif doux, elle est aussi cicatrisante et purifiante
– 30% soit 9g de Carbonate de calcium CaCO3 Abrasif doux et épaississant – riche en calcium
– 20% soit 6 g de Lithothamne Lithothamnium calcareum powder. Algue rouge, abrasif doux, reminéralisante, peut aussi se prendre en cure interne
– 7% soit 2.1g de réglisse en poudre Glycyrrhiza glabra root powder. Pour le goût sucré sans les inconvénients, donne une haleine fraîche, anti-inflammatoire
– 2% soit 0.6g de poudre de racine d’iris Iris germanica florentina Blanchissant non agressif des dents, fixateur de parfum
-1.5% soit 0.45g de SLSA (facultatif!) Sodium lauryl sulfoacetat. Tensioactif doux moussant, dérivé de l’huile de coco, biodégradable, très bien toléré
– 1% soit 0.3g de chlorophylle (facultatif) Alfafa et maltodextrine. Pour la couleur (en mélange avec l’eau)
– 1% soit 0.3g de menthe poivrée (pour les enfants, préférer un arôme naturel plus gourmand 😉 ) Mentha piperita Rafraîchissante, donne une haleine fraîche, la retirer pour les enfants, les femmes enceintes et allaitantes
Lien vers les recettes  http://vert-citron.fr/index.php/2014/07/dentifrice-en-poudre-a-la-reglisse-et-lithothamne/
Le saviez-vous ?  Le carbonate de calcium appelé aussi blanc de meudon ou blanc d’Espagne est aussi utilisé pour réaliser ses produits d’entretien maison. Dans cette recette il est utilisé comme épaississant et il serait également moins abrasif ( = décapant) que le Bicarbonate de soude pour l’émail des dents.
Rendez-vous sur le site de Aroma Zone pour en savoir +.

4. La recette d’une maman bio, herboriste.

Site source  http://mamanbio.blogspot.fr/
Qui est le site source ?  « Virginie, professeur de yoga, nutritionniste en alimentation vivante , herboriste… et surtout maman au foyer comblée de trois petits loups nés en 2009, 2011 et 2014 ! »
Ingrédients de base  – 4 cuillères à soupe d’argile
– 2 cuillères à soupe de bicarbonate
– 1 cuillère à soupe de sel de l’himalaya
– 2 capsules de charbon actif (detox et blanchissant)
– 3 cuillères à soupe de poudre d’ortie
– 1 cuillère à soupe de spiruline
– 1 cuillère à soupe de cannelle en poudre
– 1 cuillère à café de camu camu (pour la vitamine c, pour les gencives)
Lien vers les recettes  http://mamanbio.blogspot.fr/2014/09/dentifrice-remineralisant-fait-maison.html
Le saviez-vous ? > Cette maman à créer un groupe d’échanges sur facebook où de nombreux parents peuvent obtenir de sérieux conseils écologiques applicables au quotidien.
Rendez-vous ici pour vous inscrire.> La spiruline est une micro-algue qui a de nombreux bienfaits.
> Les vertus de l’ortie pour sa santé, c’est aussi très bon pour réactiver la pousse des cheveux, et pour lutter contre les pellicules !
> Le charbon actif est un détoxifiant, un  purifiant et il est idéal pour lutter contre la mauvaise haleine. Tout savoir sur le charbon actif sur Aroma Zone.
> le camu-camu, fruit très convoité disposant du plus fort taux de vitamines C, anti-inflammatoire, il permet de lutter contre les gingivites et autres soucis liés aux gencives. En savoir +
La spiruline, c’est quoi ?

5.  2 Recettes établies par une association de consommateurs écolo

Site source  http://biogintza.jimdo.com/
Qui est le site source ?  « Biogintza est une association de consommateurs qui  invite à croiser les regards sur les thèmes de la santé, l’alimentation, l’environnement et l’économie sociale et solidaire… »
En savoir +
Ingrédients de base  >>Dentifrice en pâte:
– 50g d’argile surfine en poudre
– 1/8 de cuillère à café de sel fin
– 30 ml d’infusion ou eau florale ou eau de source
– 2 gouttes d’huiles essentielles de tea tree et 2 gouttes de menthe poivrée.>>Dentifrice en poudre :
– 50g d’argile surfine en poudre
– 1/8 de cuillère à café de sel fin
– 50g (la même quantité) de poudre de plante : menthe, sauge, anis…
Lien vers les recettes  http://biogintza.jimdo.com/compte-rendus-des-ateliers/les-ateliers-autonomie-faire-soi-m%C3%AAme/faire-son-dentifrice/
Le saviez-vous ?  – il faudra prendre du sel gris non raffiné, il permet comme le bicarbonate de soude nettoyer les dents mais il est moins abrasif pour l’email des dents ( Source Terre vivante). « Le sel fait saliver et la salive ça nettoie les dents, et c’est cicatrisant pour les gencives… »( Marie-France du blog Savethegreen)
– L’huile essentielle de tea tree ou arbre à thé, est utilisée de nombreuses manières, réputée pour ses vertus antibactériennes et tonifiantes, elle peut être utilisée par toute la famille (Source Compagnie des sens).
– Huile essentielle de menthe poivrée ne peut pas être utilisée par les enfants. (Source Compagnie des sens).

6. Recette de Gala, blogueuse végan entrepreneure

Site source  http://www.galasblog.com/
Qui est le site source ?  « Gala, 24 ans, étudiante et entrepreneure. Vegan & healthy addict, je partage avec vous mes passions pour la beauté, le bio, le naturel et je vous dis tout sur mes découvertes culinaires, mon régime végétalien, sans gluten, sain et ultra gourmand!  »
En savoir +
Ingrédients de base  – 2 cuillère à soupe d’huile de coco
– 2 cuillère à soupe d’argile verte ou blanche surfine Kaolin
– 3 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée
– 1 goutte d’huile essentielle de tea tree
Lien vers la recettes  http://www.galasblog.com/diy-dentifrice-maison/
Le saviez-vous ?  L’huile de noix de coco, est un ingrédient indispensable pour sa santé, ses soins beauté ainsi que pour cuisiner.
Lire les 50 utilisations possibles de l’huile de coco.

7. Les 2 recettes de Sylvie Hampikian (Pharmacotoxilogue) et éditée par Terre vivante 

Site source  http://www.terrevivante.org/
Qui est le site source ?  Depuis 30 ans, Terre vivante édite des livres d’écologie pratique, ainsi que la revue des 4 Saisons du jardin bio. Terre vivante a également ouvert des jardins écologiques en Isère.
En savoir +
Ingrédients de base  >> Dentifrices express : humidifiez la brosse puis trempez-la dans un peu de sel fin, d’argile blanche, de charbon activé réduit en poudre fine ou de bicarbonate de soude (en dépannage). Pensez aux plantes en poudre.>> Dentifrices fraîcheur à l’argile :
– 3 cuillères à soupe rase d’argile blanche
– 1 cuillère à café de bicarbonate de soude.
– 8 gouttes d’huile essentielle de menthe douce (ou de menthe poivrée).
Sylvie Hampikian, experte en pharmaco-toxicologie.
Lien vers les recettes  http://www.terrevivante.org/127-dentifrices-au-naturel.htm
Le saviez-vous ? > L’HE de menthe poivrée ne peut être utilisée par des enfants.
> Sylvie Hampikian est auteur de plusieurs livres sur la cosmétique maison bio.
J’ai acheté 2 de ses livres  » Créez vos cosmétiques bio » que je ne me lasse pas de feuilleter. Et le livre co-écrit avec A.Perrogon « J’embellis mes cheveux, 80 soins, reflets et colorations naturelles » qui m’a permis de faire ma coloration cheveux et je suis très satisfaite du résultat.
Vous pouvez vous procurer ces 2 livres directement sur le site de Terre vivante ici. Je ne vous recommanderai pas de les acheter sur Amazon pour des raisons écologiques bien sûr !

8. Les 2 Recettes d’une blogueuse green

Site source  http://www.savethegreen.fr/
Qui est le site source ? « Marie-France partage ses expériences de vie d’apprentie écolo, ses erreurs et ses interrogations. Et mettre en lumière des gens qui l’inspirent au quotidien, montrer la palette des possibles en matière d’environnement, d’économie solidaire et sociale, de recyclage, de consommation responsable et de cuisine bio… »
Ingrédients de base  >> Dentifrice en pâte
– 1/2 cuil. à café d’argile verte (surfine),
– 4 cuil. à café bombée de fécule de pomme de terre,
– 1 pincée de sel,
– Parfum : 1 cuil. à café de fenouil / menthe ou gingembre en poudre (selon vos goûts) ou bien 1 goutte d’HE de menthe poivrée (pour ado et adultes seulement).>> Dentifrice en poudre
– 1 cuil. à soupe d’argile blanche (surfine),
– 1 pincée de sel,
– 1 cuil. à soupe de bicarbonate de soude,
– Parfum : 1 cuil. à café de fenouil / menthe ou gingembre en poudre (selon vos goûts).
Lien vers les recettes  http://www.savethegreen.fr/2014/01/29/dentifrice-maison-deux-recettes-faciles-et-economiques/
Le saviez-vous ? > La fécule de pomme de terre est l’amidon (appelé dans ce cas « fécule »), extrait des tubercules de pomme de terre.Les pommes de terre sont écrasées, ce qui libère les grains d’amidons (amyloplastes). L’amidon est ensuite lavé et desséché sous forme d’une poudre blanche.(Source Wikipédia)
> « La fécule est tout bonnement utilisée pour épaissir et durcir la préparation » dixit Marie-France.
> Autres utilisations de la fécule de pomme terre chez consommerdurable.com

9. Les recettes de mes proches qui sont déjà dans une démarche écologique :
Avant de démarrer cet article j’ai demandé à mes proches et amis si ils faisaient leur dentifrice maison et j’ai eu 2 retours intéressants
Mon amie Elodie m’a envoyé la recette ci-dessous, qui reprend les ingrédients basiques que l’on retrouve finalement dans toutes les recettes ci-dessus. Elle m’a aussi donnée une idée pour le goût afin que cela passe mieux avec mes filles : « 2 cuillières à soupe d’argile verte Cattier (à verser avec une cuillère en plastique car le métal avec l’argile je crois que c’est pas très bon (à vérifier), donc argile pour les minéraux qu’il y a dedans – excellent pour les dents , une 1/2 cuillière à café de bicarbonate de soude (pour la blancheur) mais pas trop car peu se révéler très abrasif , une cuillère à café d’extrait naturel de citron (pour le goût), un peu d’eau. j’utilise depuis longtemps les dentifrices Cattier fait à base d’argile donc pour moi, c’est pas très différent de ce que j’avais avant, mais c’est sur que c’est un peu granuleux . je fais en général un petit pot pour 15 jours et puis j’alterne parfois avec du dentifrice normal. »

Ma cousine qui est aussi Pharmacienne, m’a donnée des astuces dents blanches :
« Bon mais sinon pour les dents super blanches, tu mets 1 gélule de charbon végétal avec de la poudre de vitamine C micro-crystal…. imparable! » Je lui ai demandé si cela n’était pas gênant pour les enfants ? et voici sa réponse  » Oui même s’ils en avalent un peu ce n’est pas grave!… si c bien pour le dentifrice q tu me demandes! ça peut même renforcer les défenses immunitaires en toutes petites quantités. … Bisous »

10/ Une recette chez Mamzelleemie, spécialisée dans les cosmétiques naturels

La recette proposée à pour avantage de tenir compte des enfants puisque cette maman blogueuse en a 3 de différents âges. Elle est simple avec des ingrédients que vous trouverez facilement dans votre magasin bio alors il n’y plus qu’à.
C’est à lire ici.

————————————————————————————————————————

A retenir
Pour atténuer le jaunissement, faire partir les tâches de café, de tabac, voici les ingrédients phares :
– L’ huile de coco
– Le bicarbonate de soude ( à ne pas utiliser de façon quotidienne)
– Le charbon actif
– La sauge (à ne pas utiliser sur une trop longue durée)
– Poudre de racines d’iris
– Le sel gris de Guérande

Pour  une haleine fraîche et un goût proche des dentifrices du commerce, privilégiez les plantes en poudre ci-dessous :
– la menthe
– l’anis
– le clou de girofle
– Le Fenouil

Les ingrédients aux qualités antiseptiques/antibactériennes :
– L’argile blanche ou verte (surfine)
– Le charbon actif
– La sauge
– Le thym : il existe dans la nature de nombreuses variétés (300) les 2 variétés intéressantes ici pour le dentifrice et que l’on trouve facilement sont le thym à linalol et le le thym à thimol pour leurs vertus antiseptiques. (source mr-ginseng.com)
– Le sel gris de Guérande

Pour renforcer vos gencives et minéraliser vos dents  et renforcer votre système  immunitaire :
– Vitamines C avec le camu camu
– Le clou de girofle
– Le sel gris non raffiné de Guérande
– La sauge
– La spiruline

Mon dentiste m’a expliqué :  les bactéries sont la principale source des soucis bucco-dentaires. Elles arrivent dès que le ph de notre bouche s’acidifie ce qui créer des couches blanchâtres qui doivent être soigneusement nettoyées. Ces couches à défaut d’être nettoyées, créeront le tartre qui une fois installé peut provoquer sur le long terme des déchaussements et gingivites à répétition (gonflement et saignement des gencives).  et il m’a conseillé de bien nettoyer également entre les dents à l’aide de brossettes inter-dentaires.
—————————————————————————————————————————–

Ce que j’ai appris en écrivant cet article :
1. Que les dentifrices en poudre ou en pâte existent et fonctionnent depuis très longtemps et qu’ils sont tombés en désuétude avec l’arrivée des dentifrices en gel dans les années 50. Que ces dentifrices on les retrouvait déjà dans les livres de recettes de grand mère voir allez voir cet article sur le site Féminin Bio, et que nos aïeux n’avaient pas spécialement de problèmes d’hygiène dentaire.

2. Je suis confortée dans l’idée que le fait de faire soi même, permet de s’approprier un savoir et une autonomie qui pour moi sont indispensables aujourd’hui pour se transformer en « consoacteur » et de « faire sa part » pour la planète. Depuis que je baigne dans cet univers, depuis quelques mois maintenant, je sais qu’en recourant aux plantes,  aux produits bruts bio, on peut résoudre beaucoup de soucis de santé. Que l’on peut aussi faire ses produits de beauté avec finalement pas grand chose, qui sont en plus en général déjà dans nos placards. Mais il faut savoir être patient, ce qui n’était pas mon cas il y  a encore quelques mois et encore aujourd’hui, j’ai encore de vieux réflexes de consommatrice qui souhaite que ses problèmes soient réglés immédiatement.

Je ne suis pas une experte en cosmétologie, je m’intéresse aux cosmétiques maison naturels depuis quelques mois et tous les jours j’apprends en lisant des livres, en suivant des blogueuses comme Natasha d’echosverts.com/, Ophélie d’antigonexxi.com, Clémentine la Mandarine et en me documentant sur internet.
J’ai écris 3 articles sur les cosmétiques maison, où je relayai comme aujourd’hui les recettes qui me semblaient être les plus naturelles possibles et c’est d’ailleurs comme cela que j’ai pu tester et voir des bénéfices beauté et soins qui me donne l’envie de continuer dans cette voie. J’avais de gros soucis de démangeaisons sur mon cuir chevelu, après quelques masques à l’argile/lait de coco, une coloration à base de poudre naturels, de rinçages au vinaigre de cidre, et 1 lavage de cheveux avec un shampoing Weleda 1 fois par semaine (contre 1 tous les 2 jours avec un shampoing du commerce). Aujourd’hui je n’ai plus aucune démangeaisons, lorsque je touche mes cheveux je les trouve doux, et avec quelques soins à l’huile de coco et au beurre de karité, mes cheveux brillent de nouveau. Je ne pouvais pas m’arrêter en si bon chemin.

> Ce que j’en retire, c’est que la nature nous offre ses bienfaits et que nous ne lui rendons pas suffisamment l’appareil malheureusement. De plus,  la plupart des plantes citées dans les recettes ci-dessus, sont des plantes aux vertus médicinales reconnues depuis des millénaires, utilisées par nos anciens avec force et conviction.
> J’ai découvert le monde de l’herboristerie. incarné par des hommes et des femmes aux idées saines, logiques et respectueuses. Je vous invite à vous imprégner de leur philosophie en regardant les conférences vidéo du Congrès d’herboristerie de Lyon. Ce sont vraiment des personnes passionnantes.

> Ces recettes confirment qu’avec peu on peut faire beaucoup. Pourquoi ? Parce que votre dentifrice sera bon pour votre santé, que vous pourrez ré-utiliser vos ingrédients de plein d’autres manières et que vous respecterez aussi notre Mère nature. Alors pourquoi s’en priver ?
>> Le bicarbonate de soude alimentaire, est beaucoup utilisé pour préparer ses produits d’entretien maison, mais aussi utile pour ses shampoings secs à faire soi même…Voir ses utilisations pour les cheveux  sur le site Jolies Momes. En beauté vous allez pouvoir l’utiliser pour plein de choses, voir la vidéo ci-dessous :

>> L’argile blanche, verte, en raison de leur qualités absorbantes, purifiantes, elles sont utiles pour les masques pour cheveux gras, et mixtes. Mais aussi en discutant avec le propriétaire de mon logement qui est aussi agriculteur, j’ai appris que l’argile était aussi utilisée dans l’arboriculture biologique pour lutter contre la tavelure (= champignon causant des lésions brunes sur les fruits notamment) ou comme insectifuge dans les viticultures bio.
>> Avec les poudres de plantes citées : thym, menthe verte, orties, sauge, cannelle, anis, clou de girofle, vous pourrez aussi soigner les maux d’hiver, renforcer votre système immunitaire et retrouver du tonus. Je vous invite à vous rendre sur les sites plantes-et-sante.frencyclo-ecolo.commr-plantes.com, mr-ginseng.com où vous trouverez de nombreuses informations sur les utilisations possibles des plantes ci-dessus.

> J’ai encore beaucoup de choses à apprendre de la nature et de ses bienfaits et c’est vraiment là que j’ai envie de travailler. En préparant cet article, j’ai regretté de ne m’être plus intéressée quand j’étais jeune au cours de science et de chimie, et à la géologie ;). Il y a beaucoup de trop de notions qui m’échappent encore c’est pour cela que je suis en train de regarder les formations possibles proposées par l’école des plantes médicinales lyonnaise.
J’aime la nature et je me rends compte que je l’ai souvent mal aimé. Aujourd’hui si il y a une chose que je veux avec force c’est transmettre à mes filles, ce qu’elle est et à quel point il est important de la respecter.

 

Cet article m’aura pris beaucoup de temps dans l’écriture, je voulais vraiment comprendre pourquoi on mettait tel ou tel ingrédient, quels étaient leurs vertus afin de concocter ma propre recette, que je vous propose ci-dessous.
Je suis restée simple, comme je vous l’indiquai au début de mon article, mes critères étaient de réaliser une recette simple, écologique et raisonnable. J’ai choisi des ingrédients que j’avais déjà chez moi, j’en ai même profité pour faire de la poudre d’écorces d’oranges bio. J’avais vu sur le site Fémin bio (cité plus haut) que la poudre d’oranges ou de clémentines pouvaient être utilisées dans les dentifrices à faire soi même pour leurs apports en vitamines et en sels minéraux. L’odeur et le goût de cette poudre est juste fantastique, je la mets même dans mes salades et c’est un pur régal.

Ingrédients et Matériels :
– 1 Grosse cuillère à soupe d’argile blanche surfine
– 1 Pincée de Bicarbonate de soude alimentaire acheté à la Vie Claire
– 1 Cuillère à soupe de feuilles de menthe séchées bio, que j’ai ensuite réduite en poudre achetée à la Vie claire
– 1 Pincée de poudre d’écorces d’oranges (avec une orange entière, vous aurez largement de quoi faire)
– 2 Bols + 1 passoire + 1 entonnoir + 1 cuillère en bois
– 1 pot à épices en verre
– Du papier recyclé pour le couvercle, avec un élastique ou de la ficelle pour tenir le couvercle

Étapes  :
Mélangez les différents ingrédients ci-dessus avec une cuillère en bois puis versez le tout  dans un petit pot de confiture ou un pot à épices.
Pour le couvercle, avec ce que j’avais lu sur les effets du métal et du plastique sur l’argile, j’ai utilisé du papier recyclable. Je l’ai découpé dans le sac en papier kraft de Botanic sur lequel est mentionné une phrase qui m’a beaucoup plu  » Je suis en papier kraft recyclable Biodégradable et Compostable « . J’ai fais 2 trous et je l’ai attaché au pot avec l’anse de ce même sac.

Petit +  :
– Bain de bouche au sel gris idéal pour les gencives sensibles :
Dans un verre d’eau tiède, versez une cuillère à café de sel gris, trempez votre brosse à dents et frottez. N’oubliez pas de rincer votre bouche ensuite. ( Source : « le Sel malin » de Alix Lefief-Delcourt). Je testerai lorsque j’achèterai du sel gris de Guérande.

Recette-diy-tiptop-dentifrice-enpoudre-bio-naturel
– Faire de la poudre d’écorces d’oranges bio
Epelucher votre orange, enlever la partie blanche de la pelure à l’aide d’un couteau pointu. Faites sécher pendant 48h au soleil ou près d’un radiateur. J’ai lu que l’on pouvait les faire sécher aussi au four traditionnel.
Les mettre ensuite dans un mixeur, avec mon magimix, cela a pris environ 30 minutes. Je les aie ensuite passer dans une passoire pour avoir une poudre fine. Voir les photos ci-dessous.
Faire-une-poudre-ecorces-orange-bio-pour-dentifrice-maison-diy-tiptop

Les articles que j’ai rédigé sur les cosmétiques maison, et mes lectures écologiques de ces quelques mois m’ont appris à être plus raisonnable et plus heureuse.
Je n’étais pas une super consommatrice, mais depuis que j’intègre le respect de la  nature dans mon quotidien, en achetant moins et mieux, en jetant moins, en conservant et en réutilisant. Et bien cela me donne beaucoup d’énergie. Etant très créative, cela me permet de chercher des alternatives avec passion. La récup est aussi un autre sujet qui me passionne et je compte aussi me lancer dans un projet de potager maison sans jardin avec une terrasse.
Les lectures régulières des réflexions et défis lancés par Natasha d’Echos verts, les recettes Vegan de Ophélie du blog Antigone, les do it yourself de Mélanie de Vert citron, les mots de Pierre Rabhi, le combat de Vandana Shiva, les auteurs comme Coline Sereau, les actions de l’Assocation  » Les incroyables comestibles » permettant de donner l’accès à tous, à des potagers collectifs, le mouvement de la Slow cosmétique mis en place par  Julien Kaibeck, les actions du mouvement les Colibris… Toutes ces réflexions et actions m’ont fait beaucoup réfléchir et continue d’alimenter ma réflexion et me donne aussi envie d’agir à mon échelle.
Avant je me sentais handicapée, paralysée face à la douleur du monde, aujourd’hui je suis pleine d’espoir car je sais tout est là pour avancer dans un chemin plus respectueux.

Les articles sur le même sujet :
10 Recettes de shampoings et de soins naturels
Faire sa crème hydratante soi même
Un baume à lèvres 100% naturel

Vous voulez comprendre ce qu’il y a dans vos produits cosmétiques ?
> Charte international imposant d’indiquer le nom de tous les ingrédients : l’INCI
http://www.generationscobayes.org/nos-actus/cest-quoi-la-liste-inci
> RDV sur ce lien où vous pourrez rentrer le nom de l’ingrédient et il vous donnera les informations à connaître : sa nature ( végétal/ animal ou synthétique), si il est ou non écologique. Vous allez en apprendre plus sur vos produits quotidiens
> Les produits nocifs que vous devez absolument éviter :

Comprendre scientifiquement http://www.lemonde.fr/sciences/video/2015/03/09/qu-est-ce-qu-un-perturbateur-endocrinien_4589978_1650684.html
Savoir les identifier sur les cosmétiques http://www.oolution.com/bloog/blog/2014/02/13/les-13-perturbateurs-endocriniens-eviter-dans-nos-cosmetiques/
Ce que c’est http://www.lessentieldejulien.com/2015/01/cancer-le-scandale-des-perturbateurs-endocriniens-dans-les-cosmetiques/
Les 12 ingrédients à éviter http://www.davidsuzuki.org/fr/champs-dintervention/sante/enjeux-et-recherche/substances-toxiques/les-12-ingredients-a-eviter-dans-les-produits-de-beaute/

 

Dans mon monde idéal il y aurait :

Une école pour les enfants qui leur apprendrait à coopérer, à être autonome et où il n’y aurait plus de notes.
Où ils apprendraient tout de la nature en jouant et pratiquant par le biais d’ateliers.
Une connaissance sacrée de la terre et où tout ce qui touche à la possession n’aurait plus sa place
Où nous saurions répondre à nos besoins alimentaires, vestimentaires de façon autonome sans nuire à aucune espèces sur terre.

Juste une dernière phrase issue du film « La belle verte » : « Tout ce qui était mauvais pour la vie, soit on achetait plus, soit on jetait » C’est notre seule moyen de résistance et il est énorme.

Magali

 


Blogueuse de 42 ans passionnée de Do It Yourself et d'écologie. Maman de 2 loupiottes bientôt 3.

RELATED POST

  1. Superbe article, vraiment originale comme idée, je vais étudier tout ça ! Bravo 🙂

    • Magali

      17 avril

      Merci Marie, c’est encourageant. A bientôt

  2. SO

    18 avril

    MERCI

  3. quel bonheur de trouver toutes ses informations! merci!!!

    • Magali

      17 mai

      Bonjour Laetitia, je te suis depuis quelques temps et je suis très contente que cet article t’apporte des informations utiles. J’ai passé beaucoup de temps à le préparer, le réfléchir, le rédiger et avoir ce type de retour, me pousse à continuer.
      Merci
      Magali

  4. […] ← DIY : 10 recettes de dentifrice à faire soi même 100% écologique […]

  5. Oûm'myDîne

    20 octobre

    merci beaucoup pour votre super article
    vous parlez de la spiruline pour renforcer les gencives, à mettre dans le dentifrice ou à consommer?

    • Magali

      26 octobre

      Merci, là elle est à mettre dans la recette.
      Bonne journée.
      Magali

  6. Quel super article !! Très complet hyper bien expliqué merci beaucoup ! J’ai aussi tenté le dentifrice fait maison j’avais fait un article dessus, mais juste avec argile verte + eau + HE menthe poivrée. J’en suis très contente ! Après il ne mousse pas donc c’est vrai qu’il faut se réhabituer mais il est très frais et j’ai lu que le plus important était l’action du brossage pour avoir de jolies dents toutes blanches ^^.

    Merci beaucoup et très bon week end à toi !

    • Magali

      26 octobre

      Merci pour ton retour, moi j’ai dû éviter l’huile essentielle, et aujourd’hui j’achète du dentifrice bio car je n’ai pas toujours le temps de confectionner ma poudre.

  7. […] déjà tout ce qu’il fallait dans mes placards. Mais vous pouvez aussi opter pour ces variantes en poudre, en pâte ou liquide, au carbonate de calcium, au savon de Marseille, à l’argile […]

  8. […] remplacer les rasoirs jetables) ; une brosse à dent compostable en bambou ; un petit pot de dentifrice préparé par vos soins… Pour les plus pressés, un kit Lamazuna avec déodorant, dentifrice, […]

  9. […] Dentifrice solide : que l’on peut acheter ou faire soi même (ma recette : huile de coco bio, argile blanche et huile essentielle de Tea Tree bio et de menthe poivrée bio et – totalement optionnel – du bicarbonate de calcium; d’autres recettes ici) […]

  10. […] Dentifrice solide : que l’on peut acheter ou faire soi même (ma recette : huile de coco bio, argile blanche et huile essentielle de Tea Tree bio et de menthe poivrée bio et – totalement optionnel – du bicarbonate de calcium; d’autres recettes ici) […]

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *