READING

DIY – J’ai réalisé mon 1er shampoing ...

DIY – J’ai réalisé mon 1er shampoing solide

J’ai testé au mois de décembre la confection d’un shampoing solide. Et je suis très satisfaite du résultat.  Il y a un an de cela je n’aurais jamais cru, retrouver ma chevelure de jeunesse. Et oui, j’ai 42 ans ma bonne dame 🙂
Attention, je n’ai pas retrouvé ma belle crinière d’antan comme ça du jour au lendemain ! C’est venu progressivement et ce shampoing n’est que le fruit d’une année de changements, de tests dans ma routine capillaire.
Pour la ptite histoire : Souffrant depuis très longtemps de grosses démangeaisons du cuir chevelu et utilisant aussi des colorations chimiques depuis plusieurs années,  je devais changer mes habitudes de soins. C’est là où j’ai commencé à me renseigner et à entendre parler du No Poo, je vous laisse lire mon article sur les 10 recettes de shampoing à faire soi-même, où je vous explique de quoi il s’agit. Je me suis mise à rincer mes cheveux avec du vinaigre de cidre mélangé à de l’eau, j’ai testé les poudres de plantes lavantes, les shampoing aux œufs, à l’argile. Des soins toujours à base d’ingrédients naturels, et puis je me suis remise à acheter des shampoings mais cette fois-ci labellisés bio. Qui ne me convenait pas non plus. Alors j’ai testé de nouvelles recettes de shampoing maison et  j’en suis venue à tester le shampoing solide. Etant fan du fait-le toi même, je voulais le faire avec des ingrédients choisis avec soins. Je me suis inspirée de la recette simplissime de la blogueuse Naturellement Lyla que je vous invite à suivre.
L’intérêt de sa recette réside aussi dans l’utilisation d’un seul tensioactif, le SCI (Sodium coco Isothionate) et dans le peu d’ingrédients utilisés (idéal donc pour les adeptes du minimalisme). Le SCI est un tensioactif assez doux pour le cuir chevelu, c’est grâce à lui que vous allez avoir de la mousse sur les cheveux et va aussi permettre le nettoyage de vos cheveux.
D’autres blogueuses et des sites de vente d’ingrédients rajoutent dans leurs recettes du SCS, du BTMS…J’ai opté pour la simplicité au niveau des tensioactifs et j’ai donc privilégié le SCI, qui suffit amplement.
L’objectif était de créer un shampoing spécial repousse, sans utilisation d’huiles essentielles (vu que je suis enceinte et je préfère éviter la manipulation de ce type d’ingrédients), qui puisse apaiser le cuir chevelu ( idéal pour celles qui souffrent de démangeaisons), et donnant de la brillance et du volume.
Et j’ai testé, j’en ai même offert à ma famille et à des amies qui pour le moment ne me font que des retours positifs.
Et mon bilan à moi va aussi dans ce sens comme vous avez dû le comprendre maintenant. Quasiment toute la famille l’utilise, alors pourquoi pas vous ?

Les ingrédients de la recette, pour  réaliser un coeur petit format (moule acheté chez Aroma-zone)
– 20 gr de SCI
– 1 Cuillère à soupe de beurre de mangue (nourrissant pour le cheveux)
– 2 ml d’hydrolat de rose
– 3,6 ml d’huile de ricin (huile végétale réputée pour son action sur la pousse des cheveux)
– 1 Cuillère à café de poudre de guimauve (apaise et sert aussi de démêlant)
– 1 Cuillère à café de poudre de shikakaï ( poudre lavante qui favorise la repousse du cheveux)
– 1 Cuillère à café de poudre d’orange ( tonifie et va aider à stimuler la repousse)
– 25 gouttes d’actif de protéine de soie ( brillance, fortifie le cheveux…)

Attention aux précautions d’hygiène liées à la confection de cosmétiques maison. De plus le SCI, ainsi que la poudre de shikakaï sont à manipuler avec 1 masque et des gants pour le SCI. Allez voir les  recettes de shampoing solides de Aroma-zone  où tout est clairement indiqué.

Pour le mode opératoire :
– Faire chauffer au bain marie, le SCI avec les corps gras ( beurre et huile) + l’hydrolat de rose
– Mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène
– Hors du feu, rajouter l’actif, les poudres de plantes et une fois le mélange homogène obtenu, les mettre dans un moule à gâteau
–  Bien tasser le mélange

Je l’ai mis ensuite au frigidaire pendant 2h pour qu’il se solidifie bien et ensuite je l’ai laissé sécher à l’air libre pendant 2 à 3 jours. Sa couleur s’est éclairci, on voyait bien que l’humidité avait disparu.

Mes autres sources d'inspiration :

Photos souvenirs


Blogueuse de 42 ans passionnée de Do It Yourself et d'écologie. Maman de 2 loupiottes bientôt 3.

RELATED POST

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM