READING

DIY – Comment faire votre déo solide 100% éc...

DIY – Comment faire votre déo solide 100% écolo?

Ma démarche

Je déteste me répéter lorsque je parle et c’est encore pire lorsque je rédige un article, j’ai la sensation tellement forte de perdre mon temps. Mais à chaque fois, ma voix intérieure me murmure de le faire quand même. Alors voici le fameux laïus que je répète toujours sur les cosmétiques solides, qui est encore plus vraie dans la recette que vous trouverez ci-dessous :

1. Vous avez un déo 0 déchets. Pas d’emballage plastiques néfastes, il suffit juste de le ranger dans un bocal (recyclé) ou une coupelle en verre.
2. 100% écolo : Il est composé uniquement d’ingrédients d’origine naturelle, ce sont en plus des ingrédients qui sont labellisés bio et/ ou slow cosmétique, tous biodégradables.
3. Il n’y a que 5 ingrédients.
Vous trouvez que c’est beaucoup? Je peux comprendre surtout que l’on pourrait se contenter que de 1 ingrédient (Bicarbonate de soude), de 2 (Bicarbonate de soude+Huile de coco), de 3 (BDS, Huile de coco, Argile ou Fécule) ou de 4 pour tous les autres (BDS, Huile de coco, Argile/fécule, Cire végétale/animale). Mais je voulais d’un déo avec une odeur que j’aime, qui puisse garder son aspect solide même en cas de fortes chaleurs, pratique à utiliser et surtout efficace…Bref le déo idéal
4. C’est un déo qui prendra aussi soin de votre peau et de la planète.
Composé d’huile de coco, de beurre de cacao, le nec plus ultra pour réparer, protéger et nourrir la peau.

Tuto complet

Dans un 1er temps j’ai regardé la composition des déodorants solides qui sont en vente sur le net chez Lamazuna, Pachamaï, les Savons de Joya. Pourquoi j’ai choisi ces marques?
Ce sont des marques que j’apprécie pour leur éthique. Elles ont pour la plupart les labels Slow cosmétique, Cosmébio, Cruelty free et Vegan. Donc une composition clean.
Ensuite, j’ai regardé la recette du déo solide dans le livre “Cosmetiques solide” de Stellina Huvenne, et enfin je suis allée checker auprès d’une de mes blogueuses fétiches dans les cosmétiques maison, pour ne pas la nommer “Mamzelle Emie”.

Déodorant solide de Mamzelle Emie

Livre "Cosmétique Solide" de Stellina Huvenne

Déodorant solide Fresh up de chez Pachamamaï

Déodorant solide de chez Lamazuna

Déo solide Lavande et Palmarosa des Savons de Joya

Quels ingrédients et pourquoi?

Dans toutes les compositions des produits citées ci-dessus et dans les recettes sélectionnées, vous aurez :
> Du Bicarbonate de soude : neutralise les mauvaises odeurs, c’est l’incontournable dans les déo homemade.
> De la fécule (arrow root, maïzena) ou de l’argile blanche qui vont absorber l’humidité. 
> De l’huile de coco pour ses vertus anti-bactériennes, elle a aussi de nombreuses vertus cosmétiques (protectrice, réparatrice et hydratante) et là votre déo se transforme en véritable soin pour votre peau.
> Des huiles essentielles anti-bactériennes et anti-transpirante: le palmarosa ayant la palme parmi les HE utilisées, car il joue le rôle d’anti-transpirant sans boucher les pores. Et c’est très important car notre corps se nettoie en transpirant.
Je n’ai pas mis cette HE car je n’aime pas du tout l’odeur, ni d’ailleurs aucune des HE mentionnées dans les compositions des produits.
> De la cire végétale
Après certaines marques ajoutent 2,3 ingrédients supplémentaires guère plus, mais étant dans une optique minimaliste j’ai privilégié les ingrédients essentiels cités ci-dessus en y ajoutant quand même du beurre de cacao, présent dans la recette de Mamzelle Emie, et qui permet outre ses supers vertus cosmétiques classiques (nourrit, protège, répare) de donner une texture encore plus solide au déodorant.

Les 2 déos ont une base commune, seul le parfum change. Je suis fan des odeurs d’agrumes, et de menthe poivrée, c’est uniquement cela qui a guidé mon choix. Elles ont chacune des vertus cosmétiques, émotionnelles…A vous de les choisir en fonction de vos préférences en respectant toujours les précautions citées ci-dessous.

Dans les 2 recettes, j’ai rajouté des colorants naturels pour avoir les couleurs adaptées à la couleur de la menthe poivrée ainsi qu’à celle liée aux agrumes.
Pour le déo vert, j’ai utilisé un colorant liquide de chez Aroma-Zone, et pour la couleur orange j’ai dû mélanger du mica ocre avec du mica rouge et de l’oxyde de zinc pour obtenir ce rendu.

J’entends déjà vos commentaires “Roooh elle a mis du Bicarbonate dans sa recette, ça va pas me convenir, j’ai les aisselles trop sensibles!” Je vous répondrai ceci : “Le bicarbonate, il y en a très peu dans la recette, 20% et on ne le sent pas du tout à l’application”.
Vous pouvez ne pas en mettre d’ailleurs, la prochaine fois je testerai sans. J’ai vu d’ailleurs une recette de déo solide pour les peaux sensibles sur le blog de Little Gabchou.

1.Pour le déodorant solide menthe poivrée :

 

Quantité

Ingrédients

Ingrédient polyvalent/ par quoi peut-il être remplacé

5 GR Beurre de cacao Ingrédient polyvalent à avoir chez soi, il fait partie des ingrédients de base dans les cosmétiques maison. Très utile dans la confection de baumes, de cosmétiques solides…

Il peut être remplacé par du beurre de karité, de mangue…

1,5 GR Huile de noix de coco Ingrédient polyvalent à avoir chez soi, il fait partie des ingrédients de base dans les cosmétiques maison.Très souvent utilisée dans les recettes de cuisine.

Elle est un ingrédient cosmétique à elle seule. Irremplaçable.

0,8 GR Cire de candellila Cire végétale, meilleure option avec la cire de Carnauba pour remplacer la cire d’abeille dans les recettes de cosmétiques maison si vous êtes Vegan.
2,5 GR de Bicarbonate de soude Indispensable, il sert à tout. Anti odeurs, nettoyant naturel, très utile en cuisine comme poudre à lever, il peut aussi faire ressortir les saveurs de certains fruits ou légumes…Bref il n’y pas plus polyvalent que le BDS.
1,6 GR d’argile blanche Ingrédient de base dans le kit de la cosméteuse qui se respecte, l’argile blanche a des utilisations très variées, elle peut aussi être utilisée pour soigner.
0,11 GR (3 gouttes environ) d’Huile essentielle de menthe poivrée (1% du poids de la préparation), environ 3 gouttes Elles va donner une odeur mentholée au déo. Et vous sentirez comme une légère brise fraîche sous vos aisselles ;).

L’HE de menthe poivrée fait partie de la trousse d’aromathérapie familiale, il est donc bon d’en avoir toujours un flacon à la maison.

Vous voulez en savoir + sur cette Huile essentielle, rdv ici

 


2. Pour le déo solide aux agrumes

 

0,11 GR (3 gouttes environ) d’Huile essentielle de pamplemousse (2 gouttes) et d’HE de mandarine (1 goutte)

Où se procurer les bons ingrédients?

Lorsqu’on se lance dans les cosmétiques maison, c’est souvent lié à une démarche écologique et aussi personnelle (autonomie, créativité, curiosité, fun, minimalisme…). Plus j’expérimente, plus je m’intéresse à la composition des cosmétiques, et aux conséquences sur la santé et sur l’environnement de certains ingrédients. Tous les cosmétiques aujourd’hui ont été visés pour leurs méfaits écologiques : ingrédients chimiques, avec du pétrole, non biodégradables et perturbant l’équilibre hormonal de toutes les espèces…Pourquoi devrais-je adhérer à cela? Surtout lorsque je sais que je peux le faire moi même.
Je privilégie donc les ingrédients bio, de qualité et fabriqués en France ou près de chez moi. Et que je veille, même si c’est parfois difficile, à ne plus mettre trop d’ingrédients dans mes recettes.
Julien Kaibeck sort de mon corps s’il te plaît 🙂 … je suis devenue « Slow cosmétique ».
Sur internet je m’approvisionne exclusivement à 2 endroits : chez Make It beauty et sur Slow cosmétique, je vais aussi tester Onatera (qui a bonne presse auprès de l’herbaliste  Christophe Bernard, dont je suis la formation en ce moment sur la fabrication de produits santé et cosmétiques) et le site Compagnie des sens ( j’ai souvent du plaisir à recevoir leur newsletter où l’humour vogue toujours avec pédagogie).
Près de chez moi, je vais dans les magasins bio, en herboristerie ou directement chez le producteur.

Privilégiez des ingrédients bio de qualité ( surtout avec la nouvelle norme ISO qui va mettre un bazar pas possible dans l’esprit des gens).
Vos ingrédients doivent avoir sur leurs étiquettes l’un des labels ci-dessous :
Slow cosmétique – Cosmebio – Ecocert –  Natrue –  Soil association –  BDIH –  Nature et Progrès –  ICEA –  Agriculture bio en UE – Ecogarantie
Et pour tout ce qui est beurres et huiles, ils doivent être brut cad non raffinés et de 1ère pression à froid.

Précautions et conditions d'hygiène

1.D’hygiène
Avant d’entamer votre recette, n’oubliez pas les précautions d’hygiène d’usage :
> Lavez bien vos ustensiles et environnement de travail.
Procédure très bien expliquée chez calybeauty.com/ ou dans la partie recettes et formules en bas des fiches produits  sur le site Aroma-zone.fr.
> Lavez-vous soigneusement les mains et ongles.
> Utilisez des serviettes et torchons propres.

2. Liées à l’utilisation des Huiles essentielles
> Le dosage recommandé pour une utilisation quotidienne varie de 0 à 3%. 1% est le dosage souvent préconisé un peu partout dans le domaine des cosmétiques maison. Après vous verrez que le dosage peut être différent selon que vous l’appliquez sur le corps ou sur le visage. J’utilise toujours les 1% peut importe la zone.
Ce qu’il faut savoir c’est qu’au delà de ce dosage vous donnez aux Huiles essentielles une action thérapeutique. Je vous conseille vivement si vous voulez les utiliser dans cette optique, de vous adresser  aux personnes compétentes :  un naturopathe, aromatologue, médecin spécialisé…
> Faites le test cutanée préalable, pour savoir si vous pourriez être allergique ou intolérant (cela provoquera des irritations).
Comment faire ce test? Versez 2 gouttes dans le creu du coude et vérifiez au bout de 24 à 48H si il y irritation ou allergie. Vous souhaitez en savoir +, rdv sur cet article de la compagnie des sens spécialisée dans la vente de produits d’aromathérapie et d’oléothérapie. Cet article décrit très bien les réactions cutanées possibles et la distinction entre réaction liée à une allergie ou une intolérance.
> Impossible pour les femmes enceintes, enfants de moins de 6 ans
> Ne jamais faire chauffer les Huiles Essentielles, les mettre en fin de préparation, le mieux c’est d’attendre que la préparation refroidisse.
> Vérifiez aussi les contre-indications supplémentaires liées à certaines HE :
L’HE de menthe poivrée est oestogène-like contre-indiquée si vous prenez des médicaments à base d’hormones, ou la pilule tout simplement et elle est à éviter si vous êtes épileptique.
Les HE de pamplemousse et de Clémentine sont potentiellement allergisantes, et le pamplemousse photosensibilisant.

Matériel

– 1 Bol qui passe au bain marie
– 1 Cuillère à café acier inoxydable
Il faut qu’elle soit en acier inoxydable ou en porcelaine, dans un matériau compatible avec l’argile qui a des vertus absorbantes/adsorbantes)
– 1 Fouet en acier inoxydable
– 1 Moule souple
– 1 balance de précision

Si vous n’en avez pas, lisez mes astuces ci-dessous :
En général les balances normales affichent un poids à partir de 5 gr/5ml, cela devient alors difficile de peser les ingrédients qui ont un poids ou un volume inférieur. Ne vous inquiétez pas :), il existe des solutions.
Astuce n°1 : Vous pesez d’abord le contenant de l’ingrédient (par exemple le pot d’huile de coco, puisque le dosage est <inférieur à 5 gr)  et vous notez son poids n°1 sur une feuille de papier, ensuite vous prélevez un peu d’huile de coco dans un récipient, et vous re-pesez votre contenant et vous notez le poids n°2. Lorsque la différence entre le poids n°1 et le poid n°2 correspondra au poids souhaité et bien ce sera bon. Ceci est une astuce donnée lors d’un atelier que j’ai suivi chez Aroma Zone et qui est très pratique lorsque vous n’avez pas de balance de précision.
Astuce n°2 : Vous pesez d’abord l’ingrédient le plus lourd qui dépasse le seuil des 5 gr, en ne remettant pas à 0 lorsque vous passez aux ingrédients suivants, notez en additionnant le poids des ingrédients suivants jusqu’à terminer par le ou les ingrédients le plus léger.Et là il n’y aura plus de souci de poids minimum de la balance.

Mode opératoire

– Versez tous les corps gras dans un bol (huile de coco, cire et beurre de cacao) puis faites chauffer au bain marie jusqu’à la complète fonte des ingrédients (voir vidéo).
– Hors du feu, versez l’argile blanche et le BDS, ce qui va faire tiédir la préparation, vous pourrez alors verser les gouttes d’huile essentielle.
– Versez dans le moule rapidement car la cire solidifie vite la préparation.
– Attendez le complet refroidissement et placez le moule au frigidaire afin d’avoir une préparation complètement solide. Au bout d’1H environ, votre déo est prêt à être utiliser.

Comment l'utiliser?

L’utilisation classique recommandée est d’humidifier le déodorant et de l’appliquer sous les aisselles. Je ne fais pas du tout comme cela : je l’applique directement sous les aisselles. Composé essentiellement de corps gras, avec la chaleur du corps il fond et s’applique alors très facilement.
Un des retours souvent cités dans l’utilisation de déos à base d’huile de coco, c’est la trace laissée sur les vêtements.
Je n’ai aucun soucis de ce côté là, je pense que cela vient du fait que le beurre de cacao constitue l’essentiel du déo et non pas l’huile de coco comme dans plupart des recettes de déo solide que l’on trouve sur le web.
L’autre objection souvent lue, c’est que le déo fonde. L’ayant réalisée début octobre où les températures sont assez fraîches malgré un été indien qui perdure, et ayant mis quelques fois le chauffage dans la maison, les déos ont gardé une tenue parfaite.

Est-ce que c'est efficace?

Est-ce que c’est vraiment efficace? Est-ce que ça dure longtemps?
Déjà, il faut savoir que certaines vêtements en tissu synthétique ont tendance à rendre les odeurs de transpirations très acides, de plus votre alimentation peut aussi avoir un impact, surtout lorsque vous mangez épicé,aillé…
Saviez-vous que le fait d’utiliser les déo conventionnels du commerce antiperspirant auraient tendance à faire puer plus, sur le long terme? Je vous renvoie vers l’émission très intéressante de “On est pas des pigeons” qui vous donnera peut être l’envie de passer à des déos plus écologiques.
De plus, saviez-vous aussi que des aisselles poilues favorisent des odeurs plus fortes?
Donc avant de remettre en cause l’efficacité du déo, vérifier juste ces points.
Ensuite, pour le moment je mets essentiellement celui à la menthe poivrée, pour l’odeur que j’adore, pour la sensation de  fraîcheur sous mes aisselles. Et pour le moment je considère qu’il est efficace, je sens la menthe toute la matinée et en fin de journée, je ne sens pas mauvais…même avec des poils sous les aisselles.  Après je n’ai pas questionné mon entourage, peut être que j’ignore que mes odeurs corporelles sont nauséabondes…Bref 😉

Son emplacement dans ma salle de bain
Ils sont dans une coupelle posée sur une étagère dans ma salle de bain. Vous pouvez aussi  
les déposer dans un bocal en verre (petits pots de bébé, pots de confiture recyclés…), en tout cas privilégiez des contenants en verre.
Toujours à l’abri de la chaleur et de la lumière (pour éviter qu’ils fondent et qu’ils perdent de leurs actifs à cause des UV).

Vous voulez l’emporter en voyage?
Je suis en train de regarder des solutions 0 déchets. Donc en tissus de préférence, j’ai vu des pochettes qui seraient vraiment très bien pour transporter tous  mes cosmétiques solides. Affaire à suivre.

Ma démarche et les suites de cet article

Ma démarche :
– C’est  de vous pousser à vous lancer dans la réalisation de vos propres cosmétiques maison.
– De vous enlever les freins qu’on peut se mettre tout seul, du genre, « j’ai pas tous les ingrédients », « ils sont trop chers », « c’est compliqué ».
– De vous amener à consommer moins et mieux.
– D’être bienveillant envers vous même afin de l’être envers les autres.

Les suites :
De  vous proposer encore et encore des tutos vidéo de recettes de cosmétique et aussi de cuisine. A force de côtoyer la sphère écolo, j’ai envie d’aller tester des recettes de cuisine saine sans gluten, ni produits d’origine animale.
Les tutos vidéos, ça enlève pleins de barrières : on a l’image, le son et c’est animé. Et c’est pour moi une des meilleures façons de satisfaire sa curiosité.

Si j’ai réussi à vous intéresser aux cosmétiques maison alors allez voir :
1. Mes articles dédiés déodorant fait maison  :  déodorant naturel pour hommedéodorant en spray 

2. Les livres que je vous conseille d’acheter :
— « Créez vos cosmétiques bio » de Sylvie Hampikian
— « Slow Cosmétique – le guide visuel  » de Julien Kaibeck et Mélanie Dupuis
— « Adoptez la slow cosmétique » de Julien Kaibeck
— « Les Cosmétiques naturels  » de Anita Bechloch
— « La vérité sur les cosmétiques » de Rita Stiens
— « Cosmétique solide » de Stellina Huvenne

3. Les blogueuses et blogueurs que je vous conseille de suivre :
mamzelleemie.com
vert-citron.fr
antigonexxi.com
echosverts.com/
lessentieldejulien.com
remedesdumonde.com/
lesnaturalistas.fr/
tambouillesalaprune.wordpress.com/
www.100100plantes.com/
galasblog.com/
delphine l’astucieuse

remedesdumonde.com/
http://www.savethegreen.fr/


http://lecorpslamaisonlesprit.fr/

4. Les groupes facebook qui donnent à réfléchir :
Incroyables Comestibles Rhône-Alpes
Gestion budgétaire, entraide et minimalisme
Colibris 69 Lyon
Pour une vie plus simple:Expériences Bio/Minimaliste/ZéroDéchet/RecyclageLes écolos bio zéro déchet
Les licornes de Rhône-Alpes – Gestion budgétaire, entraide et minimalisme
ZD productions

J’aimerais beaucoup avoir vos retours, alors n’hésitez pas à me laisser un commentaire pour que nous puissions discuter 🙂
Et si vous êtes plus souvent sur facebook ou instagram, j’y suis aussi 🙂

Magali.

Sources

> Précautions Huiles essentielles : Julien Kaibeck – Sylvie Hampikian – Aroma Zone – Compagnie des sens
> Précautions générales dans les cosmétiques maison : Marie de Je fabrique mes cosmétiques – Caly beauty – Aroma Zone
> Recettes : Mamzelle Emie , et le livre “Cosmétiques solide” de Stellina Huvenne
> Labels Bio et Slow : “Slow Cosmétique – le guide visuel” de J. Kaibeck et M. Dupuis.


Blogueuse de 42 ans passionnée de Do It Yourself et d'écologie. Maman de 2 loupiottes bientôt 3.

RELATED POST

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM