READING

DIY – Recette pour fabriquer son parfum

DIY – Recette pour fabriquer son parfum

Un shampoing solide : une chouette idée cadeau pour convertir votre entourage aux 0 déchets

Aujourd’hui je suis sur le format d’un article que je qualifie d’express, car il est le résultat d’une solution trouvée rapidement face à un problème d’odeurs d’humidité sur des vêtements séchés et repassés.
Il est très simple de réaliser un parfum maison en spray .
Il vous suffit de disposer d’un support alcoolisé, d’huiles essentielles et ou de fragrances solubles dans de l’alcool.
Je ne compte aucunement, dénigrer avec ce DIY, le travail méticuleux des artisants parfumeurs et des nez Je souhaite juste montrer qu’il est possible de réaliser un parfum assez rapidement lorsqu’on est une personne comme moi assez impatiente de nature.
Si ce domaine vous intéresse je vous renvoie vers des dossiers beaucoup plus complets établis par Aroma-Zone sur les différentes notes que l’on trouve dans un parfum ainsi que sur  https://www.olfastory.com/  

 

Précautions et conditions d'hygiène

1.Hygiène

– Lavez-vous les mains
– Désinfectez votre plan de travail, ustensiles et contenants
  2 méthodes possibles :
  —> la  plus simple :  mettez de l’alcool à 70°dans un flacon en spray, vaporisez tout ce qui   va servir pour la préparation de la recette et laissez sécher : table de cuisson, table de cuisine, plan de travail, ustensiles et matériels…
  —> Stérilisez votre matériel/ustensiles dans une casserole d’eau bouillante
Méthode un peu laborieuse à mon goût, mais qui est aussi proposée dans les manuels de cosmétiques maison.

2. Respect des dosages

Toujours respecter les dosages d’une recette et de veiller à ne pas remplacer un ingrédient par un autre.
Cette dernière précaution est surtout importante lorsque il y a plusieurs types d’ingrédients (corps gras, liquide, huiles essentielles, actifs…) certaines plantes ou actifs ne peuvent fonctionner ensemble (c’est comme dans la vie).
Pas de soucis de ce côté là, la recette a été élaborée par des experts en beauté homemade.

3. Modes de conservation

– Une des recommandations qui revient le plus souvent dans les cosmétiques maison, c’est de privilégier des contenants en verre teinté, et de placer vos produits dans un endroit à l’abri de l’air, la chaleur et de la lumière.
– L’autre conseil est d’étiqueter votre contenant en indiquant au minimum la date de fabrication, les ingrédients utilisés ainsi que la Date Limite d’Utilisation (DLUO). A défaut d’étiquettes, inscrivez tout sur un carnet.
– Enfin, au moindre changement d’aspect, d’odeurs de votre préparation, ne l’utilisez plus.

Alerte et précautions :

Il est important de répéter ce postulat, mais les huiles essentielles sont des produits ultra puissants. On ne peut pas les utiliser à la légère. Issue de la distillation par entraînement à la vapeur d’eau, elles ont des contre-indications.
Les grands principes à connaître lorsqu’on utilise des huiles essentielles en cosmétique: 

→ Test du produit dans le pli du coude et attendre 24h pour vérifier si il y a une éventuelle réaction (rougeurs, boutons…)

→ Voir les contre-indications propre à l’huile essentielle que vous utilisez ( des sites comme Aroma Zone  et/ou la Compagnie des sens, sont des mines d’informations pour bien comprendre les huiles essentielles et surtout bien les utiliser)

→ En cosmétique, vu qu’on est amené à utiliser les soins de façon quotidienne, il est recommandé de ne pas dépasser les 1% du poids de la préparation (source l’Ecole des Plantes médicinales de Lyon où j’ai suivie une formation en aromathérapie familiale)
Vous verrez sur les manuels qu’il est souvent fait une distinction entre ce dosage max sur le visage dosage de 1 à 3% (fonction dermo cosmétique)  et celui pour le corps qui va de 3 à 5% . Je demeure malgré tout sur le principe de précaution à 1% de dosage.

→ On recommande toujours de faire des pauses (en général après 21 jours) . Vous faites alors une pause d’une semaine et ensuite vous pouvez reprendre.


Je suis partie sur les équivalences suivantes

1 ml = 30 gouttes pour les huiles essentielles ou de fragrance (de chez Aroma Zone)

→ 99% d’Alcool à 70° ou Base parfum (chez Aroma Zone)

→ 1% d’Huile essentielle de votre choix ou 2% max de Fragrance (soluble dans l’alcool)

Je vous indique les quantités en pourcentage afin de vous permettre d’adapter cette recette à n’importe quel volume de contenant.

Par exemple si vous avez un contenant de 30 ml , il vous faudra :
= 99%X30 = 29,7 ml d’alcool à 70°
= 1% x30 = 0,3 ml d’huiles essentielles soit 0,3X 30 gouttes soit 9 gouttes
= 2%X30 = 0,6 ml de fragrance soit 0,6X30 gouttes soit 18 gouttes

– 1 Flacon spray en verre
– 1 entonnoir (facultatif)
– 1 Balance de précision

Si vous n’avez pas de balance de précision, voici mes 2 astuces pour vous en passer :
En général les balances normales affichent un poids à partir de 5 gr/5ml, cela devient alors difficile de peser les ingrédients qui ont un poids ou un volume inférieur. Ne vous inquiétez pas :), il existe des solutions.
> Astuce n°1 :  vous pesez d’abord le contenant du 1er ingrédient de la recette, et vous notez son poids n°1 sur une feuille de papier, ensuite vous prélevez un peu de cet ingrédient dans un récipient, et vous re-pesez votre contenant et vous notez le poids n°2. Lorsque la différence entre le poids n°1 et le poid n°2 correspond au poids souhaité et bien ce sera bon. Ceci est une astuce donnée lors d’un atelier que j’ai suivi chez Aroma Zone et qui est très pratique lorsque vous n’avez pas de balance de précision.
> Astuce n°2 : vous pesez d’abord l’ingrédient le plus lourd de la recette (qui dépasse le seuil des 5 gr), en ne remettant pas à 0 lorsque vous passez aux autres, notez en additionnant le poids des ingrédients suivants jusqu’à terminer par le ou les ingrédients les  plus légers. Et là il n’y aura plus de soucis de poids minimum de la balance. C’est une astuce que m’a donnée une copine lorsque nous avons fait notre première tambouille cosméto.

Versez tout d’abord l’alcool et ensuite les huiles essentielles et /ou fragrance. Fermez votre flacon, agitez afin de permettre aux éléments de se mélanger et c’est prêt.

Conservation

S’agissant d’une base alcoolisée, vous pourrez le conservez très longtemps, voire plusieurs années. Il faudra toutefois vous référez à la durée de conservation de l’Huile essentielle ou de la fragrance utilisée, qui vous servira de durée max de conservation.

Infos utiles

Les alternatives aux parfums classiques en spray :

  • Le parfum solide :
    Concept découvert il y 2 ans, en format Stick chez Sabe Masson, je me le suis procurée par curiosité d’abord, puis, appropriée car l’odeur me plaisait beaucoup.
    De plus c’est un produit de beauté qui a plusieurs utilisations, puisqu’on peut le mettre la pointe de vos cheveux pour les nourrir. Mais aussi grâce aux vertus olfactives des huiles essentielles, certains parfum vous rendront zen, ou plus concentrée à la tâche.
  • L’huile parfumée
    Rien de plus simple à réaliser et encore meilleure pour votre peau.
    Vous mettez n’importe quelle huile végétale dans un roll-on en verre, puis vous l’agrémentez de la fragrance choisie, en respectant les dosages et les contre-indications. Et le tour est joué ! 

Où mettre son parfum?
1. Sur la peau, les cheveux et les articulations cad sur les endroits où la chaleur se concentre. Sur la peau, il faudra le pulvériser sur les zones pulsatiles (=là où il y a des zones de pulsations sanguines importantes) ce qui comprend les poignets, derrière les oreilles ou au niveau du cou.

2. Sur les vêtements : j’ai appris en préparant cet article que le parfum rendait mieux sur des matières naturelles comme le lin, le coton que sur des matières synthétiques.

Source :
https://www.cosmopolitan.fr/,comment-bien-se-parfumer,1899550.asp
https://www.cosmopolitan.fr/,l-art-la-maniere-de-bien-se-parfumer,1899551.asp

Où acheter vos ingrédients

Tous les cosmétiques dits conventionnels, ont été critiqués pour leurs méfaits écologiques : ingrédients chimiques, avec du pétrole, non biodégradables et perturbant l’équilibre hormonal de toutes les espèces…
Je privilégie donc de manière générale, les ingrédients bio, de qualité et fabriqués en France ou près de chez moi. Et que je veille, même si c’est parfois difficile, à ne plus mettre trop d’ingrédients dans mes recettes.
Voici les sites internet où je vous recommande d’aller pour vous fournir en ingrédients :
www.slow-cosmetique.com
www.aroma-zone.com
www.compagnie-des-sens.com

Privilégiez des ingrédients bio de qualité :
Vos ingrédients doivent avoir sur leurs étiquettes l’un des labels ci-dessous :
Slow cosmétique – Cosmebio – Ecocert –  Natrue –  Soil association –  BDIH –  Nature et Progrès –  ICEA –  Agriculture bio en UE – Ecogarantie
Et pour tout ce qui est beurres et huiles, ils doivent être brut cad non raffinés et de 1ère pression à froid.

Apprenez à déchiffrer la composition de vos cosmétiques pour mieux comprendre ce que vous mettez sur votre peau :
Des lectures comme la Vérité sur les Cosmétiques et/ou les livres de Julien Kaibeck sont de véritable guides pour y voir plus clair. Ce dernier prône un principe auquel j’adhère complètement qui est que avec peu on peut faire beaucoup.

J’aimerais beaucoup avoir vos retours, alors n’hésitez pas à me laisser un commentaire pour que nous puissions discuter 🙂
Et si vous êtes plus souvent sur facebook ou instagram, j’y suis aussi 🙂

Et si les cosmétiques maison vous intéresse, sachez que j’anime des ateliers sur Lyon et sa région pour vous apprendre toutes les ficelles de la cosméteuse maison.

 

 

Magali.

Mes sources d'inspiration

Si j’ai réussi à vous intéresser aux cosmétiques maison alors allez voir :
1. Mes articles dédiés aux soins beauté fait maison
2. Les livres que je vous conseille d’acheter :
— « Créez vos cosmétiques bio » de Sylvie Hampikian
— « J’embellis mes cheveux » de Sylvie Hampikian et Alexandra Perrogon
— « Slow Cosmétique – le guide visuel  » de Julien Kaibeck et Mélanie Dupuis
— « Adoptez la slow cosmétique » de Julien Kaibeck
— « Les Cosmétiques naturels  » de Anita Bechloch
— « La vérité sur les cosmétiques » de Rita Stiens
— « Cosmétique solide » de Stellina Huvenne
— « Cheveux Au Naturel – 100 Recettes De Soins Et De Colorations » Aroma-Zone 
3. Les blogueuses et blogueurs que je vous conseille de suivre, ils réussissent bien à allumer la green lanterne, qui sommeille en chacun de nous 😉
http://lesnaturalistas.fr/
http://www.mamzelleemie.com
http://vert-citron.fr
http://antigonexxi.com
https://echosverts.com/

http://www.lessentieldejulien.com
https://www.remedesdumonde.com/
4. Les groupes facebook orientés minimalismes, écologie
Incroyables Comestibles Rhône-Alpes
Gestion budgétaire, entraide et minimalisme
Colibris 69 Lyon
Pour une vie plus simple:Expériences Bio/Minimaliste/ZéroDéchet/RecyclageLes écolos bio zéro déchet
Les licornes de Rhône-Alpes – Gestion budgétaire, entraide et minimalisme
ZD productions

Bibliographie - Sources

> Précautions à prendre lorsqu’on réalise ses cosmétiques maison :
—-> Sur Internet :
Marie du site Je fabrique mes cosmétiques
Caly beauty
Aroma-Zone
—-> Bibliographie :
“Green Cosmétique : le grand livre de la cosmétique naturelle faite maison” de Emilie Hébert
“Slow Cosmétique – le Guide visuel” de Julien Kaibeck et de Mélanie Dupuis
“Créez vos cosmétiques Bio” de Sylvie Hampikian


RELATED POST

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

INSTAGRAM